Professionnel 
Devenez partenaire et Recevez les 
demandes de devis

Assainissement -Assainissement non Collectif - Assainissement Individuel - Assainissement Autonome - Epuration des eaux usées - Traitement des eaux usées -

- Vidange - Fosse septique - Micro-Station - Fosse Toutes eaux - Aides - Subventions - Spanc - Bureaux d’étude - Terrassiers - Réglemention de l’assainissement - Conformité installation - Couts, prix et entretien - fosse sceptique

Raccourcis
Comparatif couts, prix et entretien
Demandez votre devis
Définition d’un Spanc
Informations sur les vidanges
Liste des fabricants
Lexique
Réglementations et Normes
Liens utiles
Plan du site

Les Aides Financières et Subventions

 

 

Devis Gratuit
Fosse septique - Tertre d'infiltration
Tous droits réservés - 2013 - LBR / © Copyright - 2013 - LBR / Mentions légales
Réseau de Revendeurs
Site du fabricant Sebico - Fosse Septique
Accueil
La Fosse Septique Toutes Eaux
dites « Les filières traditionnelles » ou « traitement par le sol »
Sommaire
Fonctionnement du Dispositif

- La Fosse septique, aussi appelée Fosse toutes eaux reçoit l'ensemble des eaux usées de la maison. Dans cette fosse septique toutes eaux, les éléments lourdes se déposent au fond et les matières solides sont liquéfiés. La Fosse septique toutes eaux n’assure qu’un prétraitement éliminant partiellement les polluants (de 30% à 40%).
Une fosse septique toutes eaux  doit avoir la norme CE 12566-1. Cette norme certifie l’étanchéité de la cuve et sa résistance à l’écrasement de la fosse septique.

- Après la fosse septique, le traitement est assuré par le sol naturel ou reconstitué. 
Il existe plus de 6 solutions différentes toutes dépendantes de la typologie de votre terrain:

Contrairement aux autres solutions d’assainissement Micro-station, filières compactes et autres le type de traitement, une étude de sol est fortement conseillée voir réclamée par votre SPANC lors de l’installation d’une fosse septique puisque le traitement qui la seconde est dépendant de la qualité du sol de votre terrain.
C’est le moyen le plus traditionnel et classique de disposer d’un Assainissement Non Collectif.
Voir les bases du fonctionnement du traitement
Fonctionnement Fosse septique et son Entretien 

Les matières solides s’accumulant dans la fosse septique toutes eaux subissent une réaction anaérobie entraînant leur liquéfaction. La bioréaction entraîne la production de gaz carbonique, d’hydrogène sulfureux et de méthane. Une ventilation doit donc permettre l’évacuation efficace des gaz. C’est la ventilation secondaire.
Les flottants (graisses, huiles, papiers) à la surface sont retenus et forment une croûte solide appelée "chapeau". Par un phénomène de décantation, les boues se concentrent au fond de la fosse septique. Afin de protéger le traitement contre un colmatage et donc de sa destruction, la vidange de la fosse septique doit être adaptée en fonction de la hauteur des boues qui ne doit pas dépasser 50% du volume utile de la fosse septique (article 15 de l’arrêté du 7 septembre 2009) et doit être réalisé par un vidangeur agréé par votre préfecture. (Annexe 2 de l’arrêté du 7 septembre 2009).
La hauteur d'eau dans la fosse septique ne doit pas être inférieure à 1m.
Afin de protéger le dispositif de traitement en aval (le traitement par le sol), désormais la plus part des fabricants équipent leur fosse de préfiltre. Ce préfiltre est à nettoyer chaque année.
Fonctionnement du Traitement par le sol

Le liquide non épuré sortant de la fosse septique doit être admis dans un ouvrage annexe pour le traitement.
Ce traitement est fait par le sol. C’est en effet, votre terrain qui fera office de traitement. Il est appelé épandage, car c’est en dispersant les polluants à faible profondeur (pour un minimum d’oxygénation du milieu) que le sol pourra les assimiler sans être saturé. Les eaux usées évacuées de la fosse septique sont reparties dans des drains en plastique perforés et disposés sous la surface du sol.
Contrairement aux autres solutions d’assainissement (Micro-station, filières compactes, …) le type de traitement, étant dépendant de votre terrain, une étude d’assainissement vous sera naturellement fortement conseillée.

Avantages et inconvénients

Avantages
- éligible à l’éco prêt à taux 0%
- ne nécessite pas d’électricité (sauf dans certains cas nécessitant une pompe de relevage)
- le sol en place sous le traitement fait office d’évacuation.
- supporte les fortes variations de charge saisonnière et les périodes d’absences prolongées (maison secondaire).

Inconvénient
- Mise en oeuvre tributaire de la typologie du sol (perméabilité, pente, surface, …)
- Surface nécessaire important de 25 m ² à 400 m ². Pour rappel, il est impossibilité de planter des arbres sur le système et à moins de 3 mètres du traitement ni d’être utilisé comme passage ou au stationnement de véhicules ou de stockage. (voir conditions générales d’installation)
- durée de vie limitée de 10 à 20 ans. En plus de refaire l’installation de traitement, il faut prendre en compte le coût du traitement en usine des matières épuratrices saturées et de leur transport.
- efficacité du traitement non contrôlable
- dans le cas des filières drainées ou des tertres une pompe de relevage habituellement est nécessaire. Une pompe de relevage nécessite un entretien et des réparations et est consommatrice d’énergie.
- mise en œuvre compliquée donc augmentation des risques de vis cachés.

Dimensionnement
Le volume minimum de la fosse septique toutes eaux :
- 3000 litres pour les logements comprenant jusqu'à 5 pièces principales
- plus 1000l par pièce supplémentaire.

Impératifs de pose

- La fosse septique toutes eaux doit être au plus près de l’habitation, c'est-à-dire à moins de 10 mètres de la maison. Dans le cas échéant, la mise en place d'un bac à graisse est conseillée. A savoir qu’un bac à graisse nécessite une vidange annuelle.
- Un regard de jonction est indispensable entre l'habitation et la fosse septique
- La fosse septique doit être remplie avant le remblaiement pour éviter son déplacement et assurer la résistance de sa  structure.
- Un préfiltre peut être installé pour éviter le colmatage et la destruction de l’épandage de suite à un débordement de la fosse septique.
- Les dimensions de la fouille (trou) doivent permettre l’accueil de la fosse toutes eaux, sans qu’elles soient en contact. Un espace de  20 cm entre les deux parois est raisonnable.
- La fosse septique toutes eaux doit reposer sur un lit de pose parfaitement horizontal et constitué de 10 cm de sable.
- Le remblayage latéral de la fosse enterrée doit être effectué avec du sable ou sablon par couches successives.
Schema d'implantation d'une Fosse Septique
Fonctionnement d'une Fosse Septique / Toutes eaux
Schema d'implantation d'une Fosse Septique